Bellême

Une  cité historique au coeur du Perche


Comme douze autres villages français, c'est le 13 juin 2017 que la cité de Bellême dans le Perche s'est mobilisée pour obtenir le titre de Village Préféré des Français 2017, l’émission présentée par Stéphane Bern.


Situé au sud-ouest du département de l’Orne, le village de Bellême domine le Parc Naturel Régional du Perche. 
La forêt qui borde le village est l’une des plus belles de France. Le chêne de l’école y est né il y a 351 ans, en 1666 sous le règne de Louis XIV ! Le glorieux passé de cette cité médiévale, autrefois traversée par le chemin Royal, s’admire à chaque coin de rue et enchante les visiteurs qui s’y promènent à pied ou tractés par les célèbres chevaux percherons !
En passant sous l’imposant porche médiéval, on découvre la rue « Ville Close » bordée de façades colorées et d’hôtels particuliers des XVII, XVIII et XIXème siècles. Au sommet de la ville, des vestiges de l’enceinte du château sont encore visibles. De là, vous pourrez aussi admirer un splendide panorama sur la campagne bellêmoise.
Bellême qui regorge de brocanteurs et d’antiquaires, est un véritable paradis pour les chineurs !






























Histoire de Bellême

Bellême, une des capitales de l’ancien comté du Perche, aurait selon certains historiens anciens une origine gauloise et viendrait soit de BELLIMA, déesse de l’eau soit de BELISAMA, déesse de l’intelligence.
L’histoire de Bellême commence au milieu du Xème siècle quand un certain Yves, appelé plus tard Yves de Creil, reçoit du souverain carolingien Louis IV d’Outremer, l’ordre de mettre en défense un carrefour de deux routes, l’une venant de Chartres, l’autre venant d’Evreux et toutes deux allant au Mans. Pendant deux siècles la descendance d’Yves contrôle la destinée du lieu et de ses environs.
Un premier château est construit sur une motte artificielle en contrebas de la ville actuelle, à l’extrémité d’un éperon barré. Dans cette enceinte Yves et son épouse Godehilde fondent une église en l’honneur de Notre-Dame pour abriter leurs dépouilles à leur mort. Cet édifice religieux, depuis dédié à saint Santin, un contemporain et ami de saint Eloi, est aujourd’hui une des plus vieilles églises du Perche.

Au cours de l'année 2017, Bellême devenait un des villages préférés des Français