Hommage à Jean Guyon, maçon, né à Tourouvre au Perche en 1592, parti pour le Quebec en 1634.



Jean Guyon (1592-1663)

Représentation que l'on se fait de Jean Guyon, maçon , sachant que les portraits étaient réservés aux nobles ou aux bourgeois.

Originaire de Tourouvre au Perche, Jean Guyon est baptisé le 18 septembre 1592 en l’église Saint Aubin de Tourouvre.

Eglise St Aubin de Tourouvre dans l'Orne



Intérieur de l'église St Aubin de Tourouvre

L'aigle, symbole céleste, opposé au serpent, est souvent associé au dieu supréme


L'endoit précis où Jean Guyon a été baptisé



Jean Guyon est un bon maçon dès qu'il a 22 ans.
L'église de Tourouvre est d'architecture romane ( construction entre le 10ème et le 12ème siècle)  mais a été reconstruite vers le 16ème siècle.
En 1615,  Jean Guyon a en charge un escalier de pierre de 31 marches montant au premier étage de la tour du clocher de l’église.
Il ne nous a pas été possible d'accéder à cet escalier et c'est une photo prise par l'association Perche-Québec que nous publions ci-dessous.


Cette même année 1615, le 2 juin, Jean Guyon épouse à Mortagne Mathurine Robin.

acte de mariage entre Maturine Robin et Jean Guyon

Maître maçon d’excellente réputation, il est recruté par Robert Giffard et s’embarque en 1634 pour la Nouvelle-France avec son fils aîné, Jean et son ami Zacharie Cloutier.
Sa femme et cinq de ses enfants le rejoignent en 1636.

Un vitrail de l'église de Tourouvre est dédié aux colons percherons partant pour la Nouvelle-France

Le couple aura deux autres enfants au Québec.
Au terme de son engagement de trois ans (en février 1637),
il prend possession d’un "fief", terre qui lui est donnée par Robert Giffard, bordé par la rivière du Buisson, et dont l’embouchure à marée haute se trouvait dans le prolongement de l’actuelle rue Saint-Edmond.

La rue de la Clousterie portait à l'origine le nom de rue du Buisson, adopté vers 1963. Ce toponyme évoque le souvenir de l'arrière-fief du Buisson concédé par Robert Giffard à Jean Guyon. 

Le nom « du Buisson » ou « Dubuisson » qu'il donne à son fief serait de nature descriptive. Il a été attribué également à une rivière qui drainait les environs de l'actuelle rue Saint Edmond et qui figure sur une carte de 1887. La rivière a depuis été comblée pour faire place à un lotissement.

Cette concession se situe immédiatement à l’est du bourg du Fargy. 
Jean Guyon adopte alors le surnom « du Buisson ».

Mathurine et Jean Guyon du Plessis décèdent à Beauport en 1662.


Au fil des siècles, leurs enfants et descendants ont donné naissance à des générations de Guyon, devenus Guion ou Dion. 
Elles se sont installées au Québec, au Canada et aux Etats-Unis.

En 1730, la lignée Guyon compte 2150 personnes, ce qui la place ainsi au premier rang des familles françaises d'Amérique.

238 ans plus tard, le 30 mars 1968 naissait Céline Dion.

Arbre de parenté avec Céline Dion


GUYON Jean (1592 Tourouvre - 1663 Beauport )
ROBIN Mathurine (-1662 Beauport)
|

|
GUYON Jean (1619 Mortagne-au-Perche - 1694 Château-Richer)
COUILLARD Elisabeth Isabelle (1631-1704)
|
GUYON Pierre (1670-1697)
TESTU Angélique (1675-1710)
|
GUYON Louis (1697-)
GAMACHE Marguerite Anne (1694-1759)
|
GUYON-DION Joseph Joachim (1728-)
FOURNIER Marie Marguerite (1734-)
|
DION Joseph (1781-)
BERNIER Yvonne Modeste (1776-)
|
DION Joseph (~1810-)
CHESNEL Julie (~1813-)
|
DION Joseph-Adélard (1833-1905)
LÉTOURNEAU Marcelline (1845-1922)
|
DION Adélard (~1870-1940)
LÉVESQUE Esther (1871-1934)
|
|
|
|
|
|
|
DION Charles Edouard (1895-1957)
|

|
GUYON Barbe Marie (1617 Mortagne-au-Perche - 1700 Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans)
PARADIS Pierre (1604 Mortagne-au-Perche - 1675 Sainte-Famille-de-l'Ile-d'Orléans)
|

|
PARADIS Jacques (1641-)
MILOY DU MAINE Jeanne Françoise (1653-1708)
|
PARADIS Guillaume (~1673-)
HUDON-BEAULIEU Catherine Marguerite (-)
|
PARADIS François (~ 1717-1757)
TARDIF Marie Anne (~ 1720-)
|
PARADIS Antoine (-< 1784)
|
|
PARADIS Guillaume (1644-1716)
MILOY DU MAINE Geneviève (1654-1712)
|
PARADIS Gabriel (1675-1755)
COTE Marie Anne (1696-1757)
|
PARADIS Marie Monique (1734-)
LAVOIE Augustin (1735-1821)
|
LAVOIE Marie Marthe (-)
|

|
PARADIS Antoine (1779-)
THIBOUTOT Reine (1784-)
|
PARADIS Marie (-)
HUDON-BEAULIEU Hubert (-)
|
BEAULIEU Célina (1846-1897)
PELLETIER Amable (1845-1894)
|
PELLETIER Alma (~1889-1932)
BARRIAULT Joseph Norbert (1882-)
|
BARRIAULT Marie Ernestine (1904-1980)
|


|
DION Adhémar (1923-2003)
TANGUAY Thérèse (1927)
|
DION Céline (1968)





Céline Dion, ses parents et ses fréres et soeurs

Remerciements à :

L'association Perche-Canada

L'association Perche-Québec 
Cette association a fait un travail considérable sur l'émigration franco-canadienne.  

Céline Dion et son blog à qui nous devons la photo avec sa famille réunie.