Quel avenir pour le cheval percheron


Une délégation chinoise représentée par le professeur Guocai Han, conseiller pour le ministère de l'Agriculture en Chine, a été accueillie par la Société hippique percheronne. 

L'objectif : importer des chevaux et ainsi sauver la race percheronne.

Publié le 2 Février 2018 par Actu.fr, un site édité par le Groupe Publihebdos



Déjà en 2012, La Société Hippique Percheronne de France avait accueilli une délégation chinoise le 28 octobre au Haras national du Pin. Lors de ce rassemblement unique, la délégation avait sélectionné 2 étalons et 2 femelles.